+33 (0)2 40 48 74 33

Le glossaire de la navigation fluviale

A

Affluent : Cours d’eau se jetant dans un autre cours d’eau

Alternat : Passage étroit dans lequel 2 bateaux ne pourraient pas se croiser, la navigation est à sens unique alternée

Amont : Partie haute de la rivière

Apparaux : Ensemble du matériel de sécurité obligatoire au sein d’une embarcation (voire : « Quels sont les équipements de sécurité indispensables à la navigation fluviale ?« )

Appontement : Plateforme flottante qu’on retrouve dans les cours d’eau ou estuaires soumis à la marée. Ils permettent aux bateaux de s’accoster ou de s’amarrer.

Automoteur : Péniche motorisée

Aval : Partie basse de la rivière

Avalant : Bateau naviguant dans le sens du courant, vers l’aval

B

Bâbord : côté gauche du bateau

Bajoyer : Les murs latéraux d’une écluse

Balisage : Ensemble des éléments indiquant le chenal d’une voie, ou qui signale des obstacles

Barge : Bateaux dédiés aux transports de marchandise par voie fluviale. Les barges ne possèdent pas de moyens de propulsions, elles sont poussées.

Bassin de vitesse : Zone prédéfini où se pratique des sports nautique de vitesse

Battre en arrière : Mettre le bateau en marche arrière pour l’arrêter

Bief : Zone d’un cours d’eau se situant entre deux écluses

Bief de partage : Zone la plus haute du canal où la pente s’inverse

C

Cabotage : Se déplacer entre deux ports voisins

Cajolage : laisser le bateau reculer après l’avoir amarrer

Canal de dérivation : permet aux bateaux de longer une partie de rivières non navigable

Canal de jonction : Canal joignant deux cours d’eau

Certificat international de bateau : Nom donné au permis de navigation des bateaux de plaisances. En navigation fluvial, on l’appelle «le certificat de capacité »

Chenal de navigation : Zone navigable indiquée sur les cartes que vous devez suivre pour éviter tout danger.

Coche de plaisance : Bateau de plaisance mesurant moins de 15 mètres, il peut être habitable ou non et peut être nolisé (mis en location)

Culer : Reculer seulement avec le courant

E

Ecluse : Ouvrage permettant aux bateaux de franchir des dénivelés

Espar : Tourelle dans un cours d’eau servant de balise

Etiage : Niveau le plus bas d’un cours d’eau

G

Gabarit : Indique la taille maximum des bateaux pouvant passer dans un cours d’eau (longueur, largeur, tirant d’eau, tirant d’air)

Gaffe : Perche servant à faciliter une manœuvre ou écarter un danger

Godille : Sorte d’aviron placé à l’arrière d’un bateau permettant de le faire avancer à la main

H

Halte nautique : Aménagement servant à faire escale pour une courte période. C’est un espace public réglementé pouvant accueillir jusqu’à 8 bateaux. Le stationnement est gratuit pour une durée maximum de 48H

Hauteur de retenue : Hauteur d’eau en amont d’un ouvrage

L

Large : Désigne le côté du situé vers le milieu de la rivière ou du canal

M

Montant : Bateau remontant le cours d’eau

Mouillage : Profondeur disponible pour un bateau (en eau intérieur). La différence entre le mouillage et le tirant d’eau est appelé le pied de pilote.

N

Nolisage : un bateau nolisé est un bateau de tourisme mis en location.

P

Pare-battages : Ballons gonflées à l’air servant à protéger la coque des bateaux lors d’éventuel chocs

Pied de pilote : Profondeur minimal que l’on doit laisser sous le bateau pour des raisons de sécurité mais aussi pour faciliter un bon écoulement de l’eau sous le bateau (habituellement de 20 à 50 cm)

Poupe : partie arrière d’un bateau

Proue : partie avant d’un bateau

R

Revanche ou Franc-bord : Hauteur entre le pont du bateau et la surface de l’eau

S

Sas : Partie intérieur de l’écluse permettant de faire monter ou descendre le niveau de l’eau

Sassement : Passage d’un bateau dans une écluse

Signalétique : Panneau donnant des informations touristiques

Signalisation : Panneau d’informations réglementaires

T

Tirant d’air : Hauteur disponible entre le niveau de l’eau et le pont d’un bateau. Dans le cas d’un bateau habitable, il s’agit de la distance entre le niveau de l’eau et la partie la plus haute du bateau.

Tirant d’eau : Distance entre la quille et la ligne de flottaison

Trématage : Dépasser un bateau. En général interdit près des ouvrages

Tribord : côté droit d’un bateau

V

Vignette : Document obligatoire justificatif du péage. Elle concernent les bateaux de plus de 5 mètres et ayant une motorisation supérieur ou équivalente 9.9 CV (valable sur le réseau VNF)

Virer bord pour bord : faire demi-tour.

 

N’hésitez pas à nous signaler si des termes sont manquants, nous ne manquerons pas de les ajouter !

Pour aller plus loin:

les dix 10 plus beaux parcours du réseau fluvial de francecréation de base nautique Retour aux actualités

Publié le 21 juin 2017 Par Antoine DAVID dans : Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les champs sont obligatoires.