Entrevue avec un loueur : Partie 1, la naissance du projet

#Création de Base

Le créateur des Bateaux Rouges à Angoulême, Benoit Lorin, vous confie les étapes indispensables pour créer une base de loisirs nautiques.

I. Les débuts de entrepreneuriat

 

Les prémices du projet

Benoit Lorin a monté de toutes pièces la base de loisirs nautiques, Les Bateaux Rouges. Il nous confie ses débuts en tant que porteur de projet. “Avant je travaillais dans le matériel médical, j’ai quitté mon emploi au bout de 2 ans. J’avais un projet d’ouvrir une société mais qui n’avait rien à avoir avec les bateaux initialement.”

 

Un projet évolutif

Les projets des entrepreneurs sont souvent amenés à évoluer. Benoit Lorin peut d’ailleurs en attester avec son expérience. “Je voulais racheter une société de location de bateaux. Au final, j’ai commencé mon business de service de location de petits bateaux électriques.”

Cette idée lui est venue en voyant une publicité de Ruban Bleu dans un magazine. De la rencontre avec Ruban Bleu, sont nés les Bateaux Rouges.

 

II. Ce que tout le monde devrait savoir avant de créer une base de loisirs

 

S’accorder avec les collectivités

“Ruban Bleu m’a beaucoup aidé sur ce projet, mais il y a d’abord un travail à fournir avec les collectivités. Il est impératif de se rapprocher de la ville ou de la communauté de communes dès les prémices de votre projet.”

Benoit Lorin conseille de ne pas songer au projet d’ouverture de bases de loisirs nautiques, si la communauté ne vous soutient pas. Sans ce soutien, tout est plus compliqué, comme les autorisations à obtenir.

 

L’office de tourisme, un acteur incontournable

De son côté, la communauté de communes Grand Angoulême a accueilli à bras ouverts le projet de base nautique de Benoit Lorin. Ils étaient justement dans une démarche de développement touristique.

“Il faut absolument rencontrer les offices de tourisme. Ce seront les meilleurs avocats dans votre projet. Ils sont toujours à la recherche de nouveaux moyens pour dynamiser le tourisme. Par la suite, ils vous donnent les bons contacts et numéros de téléphone, qui sont parfois plus utiles qu’une subvention.”

 

III. La motorisation électrique : Un avantage considérable

 

L’électrique, une innovation touristique dans le vent

Il y avait déjà une autre base nautique à Angoulême, mais ils n’ont que des bateaux à essence. “Ma proposition de bateaux électriques est arrivée au bon moment. Grand Angoulême cherchait à développer le tourisme de la ville d’Angoulême. La motorisation électrique des bateaux à joué aussi en faveur de mon projet. Les questions de développement durable et d’écologie sont dans l’ère du temps avec l’énergie électrique. Ce type de motorisation véhicule une réelle image positive. L’électrique est non-polluant, ne rejette pas de CO2 et est totalement silencieux.

 

Une motorisation qui fait du bien à la trésorerie

En choisissant une motorisation électrique, vous faites des économies considérables. La recharge en électricité se fait par le biais de bornes. Dites au revoir à l’essence ! D’autant plus que ces moteurs ne représentent que de minimes dépenses pour les entretenir sur le long terme.

Aujourd’hui, Benoit Lorin à 4 bateaux rouges de modèle ACE d’une capacité de 5 personnes, 2 bateaux SCOOP de 7 personnes et 1 bateau MOST pour 11 personnes.entrevue avec un loueur partie 2 deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis gratuit La Boutique +33 (0)2 40 48 74 33