Petite liste d’idées de balades fluviales sur voies navigables par régions françaises (2/3)

#Actualités #Conseils

Nos idées de balades fluviales sur les voies navigables par régions

 

Les bases nautiques sont ouvertes depuis quelques mois maintenant et la haute saison bat son plein. Alors, pour profiter des vacances tout en restant en France, nous vous proposons de découvrir les régions de France sous un nouvel angle en sillonnant les voies navigables françaises qui n’ont rien à envier au reste du monde !

Les bateaux électriques sans permis Ruban Bleu Electric Boats sont présents sur tout le territoire français, que vous soyez en vacances au bord de la mer ou aux pieds des montagnes, peut-être aurez-vous la chance de les découvrir ou redécouvrir dans une des nombreuses bases nautiques qui en possèdent.

 

Quelques parcours fluviaux par régions à voir :

 

1) Hauts de France

 

Le nord de la France est l’une des régions les plus riches en voies navigables. En effet, le bassin de navigation du Nord-Pas-de-Calais représente plus de 680 km de voies d’eau qui croisent des campagnes verdoyantes, des forêts profondes, des cités historiques et même des zones industrielles intéressantes. Donnant la possibilité de naviguer au-delà des frontières vers les provinces belges de Flandre occidentale et du Hainaut, ou bien d’être relié au domaine maritime. Ces possibilités constituent deux attraits non négligeables de ce bassin de navigation.

Les plaisanciers y trouvent un accueil de qualité : il faut se fier au label régional « Savoir Plaire » qui signale les meilleurs établissements. Le lien entre ce bassin et celui de la Seine se fait en traversant la Picardie (ancienne région administrative de la France), terre fluviale aux vastes espaces naturels dotés d’une riche biodiversité. Un secteur très apprécié des naturalistes comme des pêcheurs. Via la Somme, le plaisancier atteindra également les eaux du grand large après un passage dans la Baie de Somme.

Autre voie d’eau septentrionale de l’Hexagone, en relation directe avec le réseau belge, le canal des Ardennes, dont on comprend bien en l’empruntant, pourquoi Ardennes mot d’origine celtique signifie  » forêt « . Ses paysages boisés sont remarquables, cet écrin de verdure vous transportera, tout comme ses falaises aux noms évocateurs de légendes médiévales.

La région compte de nombreuses rivières facilement navigables et propices à la plaisance, comme par exemple : la Lys, l’Escaut ou encore la Somme.
  • La Lys, rivière canalisée navigable sur 65 km, de Air sur la Lys à la frontière belge.
  • L’Escaut (petit gabarit), fleuve navigable sur 13 km, de Cambrai au canal à grand gabarit.
  • Canal de la Somme (aval), fleuve canalisé sur 107 km, de Péronne (canal du nord) à la baie de Somme.

 

 

2) Ile de France

 

L’Ile-de-France est la région la plus appréciée des plaisanciers et des amateurs de croisières fluviales. Pas étonnant, puisque Paris s’y trouve !

Découvrir les beautés de la capitale depuis la Seine ou le canal Saint-Martin, c’est tout à fait possible. Cette voie relie le fleuve au canal de l’Ourcq via le bassin de La Villette d’où part également le canal Saint-Denis, là où lui aussi rejoint la Seine.

  • Le canal de l’Ourcq trace sa route à travers la banlieue Nord-Est parisienne : usines, cités HLM, villes pavillonnaires, parc forestier de Sevran puis campagne… Une vraie leçon d’urbanisme accélérée ! À Mareuil-sur-Ourcq, le canal devient rivière jusque dans l’Aisne.
  • La Marne, quant à elle, rejoint la Seine vers Charenton, à la limite de Paris. Traversant la banlieue Est, elle présente des rives bucoliques où subsistent quelques fameuses guinguettes. Des zones naturelles protégées alternent avec des rives souvent bordées de belles demeures. En remontant son cours, on peut aller jusqu’à Epernay via Meaux et Château-Thierry.
  • L’Oise (partie des Ardennes belges) fait cause commune avec la Seine à Conflans-Sainte-Honorine, haut lieu de la batellerie en France. Elle passe notamment par Compiègne, L’Isle-Adam, Auvers-sur-Oise et Pontoise à travers des paysages qui ont inspiré les peintres impressionnistes.
  • Enfin, la Seine qui, elle, poursuit sa route vers la Manche en serpentant à travers la Normandie : Giverny, Rouen, le pont de Tancarville…

 

 

3) Normandie

 

Le tourisme fluvial en Normandie, principalement pour la Vallée de Seine, connait un bel essor depuis plusieurs années dû au tourisme qui continue à se développer dans la région. On observe de plus en plus de petits bateaux qui peuvent être conduits sans permis.

Deux gros avantages d’une croisière sur la Seine pour découvrir la région : Le silence du cours d’eau et la beauté des paysages. Une Normandie qui est inaccessible autrement et qui permet de faire du tourisme dans les départements de l’Eure, de Seine-Maritime et du Calvados.

Une Normandie que l’on découvre à son rythme. Il est toujours plus appréciable et convivial de voyager entre amis ou en famille !

Les escales à ne pas louper sont :
  • Vernon – Giverny

Vernon est l’escale obligatoire pour se rendre à Giverny qui est à quelques kilomètres. Giverny est un petit village pittoresque du département de l’Eure qui est devenu, sous l’impulsion de son chef de file Claude Monet, la capitale mondiale de l’impressionnisme.

  • Les Andelys

Les Andelys est un petit bourg normand charmant et typique. Il est situé le long de la Seine dans le département de l’Eure. Une escale à ne pas rater pour respirer l’air frais d’une Normandie d’autrefois. Ainsi que pour découvrir le fameux château Gaillard qui domine le fleuve.

  • Rouen

Rouen, la capitale de la Normandie est l’escale phare lors d’une croisière sur le fleuve. Ville d’Art et d’Histoire, les quais qui se trouvent au pied de la ville sont le point de départ parfait pour découvrir les nombreux musées, sites et monuments incontournables d’une Normandie au riche passé.

  • Duclair

Le petit bourg de Duclair est une escale qui se trouve au cœur des plus beaux méandres de la Seine. Une escale qui est parfaite pour découvrir une partie de la route des abbayes normandes.

  • Caudebec-en-Caux

Caudebec-en-Caux (Rives-en-Seine depuis 2016) est une charmante commune située dans le département de Seine-Maritime. Elle est surnommée « la perle du Val de Seine ».

  • Le Havre

Une ville atypique en Normandie et une escale incontournable lors d’une croisière sur la Seine. Les passionnés d’architecture parcourront avec intérêt Le Havre Perret qui est classé au patrimoine de l’UNESCO. Les autres profiteront du dynamisme d’une ville portuaire de plus de 500 ans.

  • Honfleur

La ville de Honfleur est un haut lieu de l’impressionnisme. De nombreux peintres renommés ont produit des toiles de son port de pêche, de ses ruelles pittoresques ou de son église et de ses fameux greniers à sel. Honfleur est le point de départ idéal pour poursuivre un séjour en Normandie et découvrir la côte fleurie dans le Calvados.

 

 

4) Grand Est

 

Le Grand Est abrite d’importants cours d’eau. Après l’Île-de-France, c’est la deuxième région fluviale de France. Toutes ces voies navigables commerciales représentent l’une de ses forces.

En empruntant les canaux d’Alsace et Lorraine, on traverse des paysages riches en forêts, villages de charme ou châteaux. Bien connectés avec les autres réseaux français et ceux des pays limitrophes, ils permettent aussi bien de longs périples que de petites escapades.

  • Le canal de l’Est

Venant de Pont-à-Bar dans les Ardennes, il descend vers les Vosges puis continue sa route au Sud par la petite Saône. Il croise le canal de la Marne au Rhin qui va de Réchicourt à Strasbourg. Sur sa route, il y a un formidable ouvrage d’art, le spectaculaire Plan Incliné de Saint-Louis–Arzviller qui hisse les bateaux sur 45 mètres. En passant également par Nancy où il ne faut pas manquer de faire un tour de la ville en bateau. À Strasbourg même, on se balade sur l’eau dans le quartier de la Petite France. Il est possible d’aller au Musée Régional du Rhin et de la Navigation « Naviscope » qui est installé sur un bateau où on vous dit tout sur l’Alsace rhénane.

  • Le canal Rhône-au-Rhin

De Strasbourg à Rhinau, il traverse la plaine du Ried dans sa partie Nord et se confond un moment avec le Rhin. Puis, il s’écoule vers Colmar via un embranchement, avant d’atteindre Mulhouse, Besançon… Le Doubs prend ensuite le relais jusqu’aux frontières de la Bourgogne.

  • Le canal des houillères de la Sarre

Entre Saarbrücken et Gondrexange, il vous mènera dans la vallée de la Sarre et dans le parc naturel régional de Lorraine.

  • Le Rhin

Depuis Metz, sur la partie de la Moselle canalisée, dirigez-vous vers le Luxembourg et l’Allemagne à la découverte du Rhin. Entre la France et l’Allemagne, une croisière fluviale en Alsace vous fera découvrir des paysages splendides au sein d’une nature préservée.

Le tourisme fluvial en Alsace séduit les sens grâce à toutes sortes d’expériences, qu’elles soient rurales ou urbaines. Deux magnifiques canaux mènent à des villes dynamiques de France et d’Allemagne. Profitez des aménagements touristiques autour des lacs, des cafés dans les villages, des châteaux imposants et de certains des plats français les plus raffinés ! Délectez-vous de ce mélange de cultures unique que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

 

 

À lire aussi : Petite liste d’idées de balades fluviales sur voies navigables par régions françaises (1/3)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis gratuit La Boutique +33 (0)2 40 48 74 33